• Les photos.

    Les photos page  

    Le Deinonychus, prédateur rapide et habile. Ce dinosaure bipède n'a été découvert qu'en 1964. Les armes constituées par ses énormes griffes lui ont donné son nom "griffes terribles" Sa vie active, suggérée par l'anatomie de son squelette, à été interprétée comme indice de sa capacité de contrôler sa température interne tout comme les animaux à sang chaud.

     

    Les photos. 

    Le Diatryma est un des plus grands oiseaux jamais existé. Son bec très puissant à fait de lui un redoutable carnivore. Ses jambes bien développées laissent à croire qu'il s'agissait d'un coureur rapide habitant les plaines d'autrefois.

     

    Les photos. 

    Hypsilophodon vivant en hardes, particulièrement bien adaptés à la course. Ils devaient être les "gazelles" du monde des dinosaures. Ils se nourrissaient de végétaux qu'ils broyaient entre leurs dents hautes et striées.

     

    Les photos.

    Le Mégacéros, c'est le plus grand cerf qui ait jamais vécu. Appelé "cerf des tourbières", il vivait en Europe. Chaque année, il perdait ses gigantesques bois et devait dépenser une énergie considérable pour la repousse. Il est représenté en peinture dans certaines grottes préhistoriques et s'est éteint il y a environ 2'500 ans.

     

    Les photos.

    L'ornithomimus, ressemblait fortement aux autruches. Leur bec était dépourvu de dents et l'on pense que cet espèce était omnivore. Ses pattes avant particulières servaient certainement à la préhension de la nourriture. On suppose que leur course était aussi rapide que les autruches actuelles soit environ 50km/h.

     

    Les photos.

    Cet Ours vécut durant les différentes périodes glacières de toute l'Europe et était un proche parent de l'ours brun actuel. Malgré sa grandeur imposante, il était plutôt herbivore ce que l'on peut déduire de sa denture. On a trouvé des dizaines de milliers d'os fossilisés de cette espèce, mais on ne comprend toujours pas leur disparition vers la fin de la dernière époque glacière. L'ours des cavernes fut contemporain des premiers hommes préhistoriques européens. 

     

    Les photos.

    L'Oviraptor "voleur d'œufs" dinosaure carnivore à bec dont on présume qu'il devait aussi être mangeur d'œufs. 

     

    Les photos.

    Le Parasaurolophus est typique du groupe très développé des dinosaures à "becs-de-canard". Parasaurolophus possédait à l'arrière de son "bec" des batteries dentaires renouvelables. Formées de près de mille dents, celles-ci lui permettaient de broyer une grande variété de végétaux.

     

    Les photos.

    Plateosaure, ce gros prosauropode vivait en groupe et migrait à travers les déserts triasiques d'Europe. Il se nourrissait de plantes qu'il coupait avec ses petites dents plates et pointues.

     

    Les photos.

    Le Platybelodon, selon une récente étude, l’étonnante mâchoire du platybelodon, apparenté à l’éléphant moderne, ne servait non pas de pelle, mais de faux pour couper les tiges des plantes coriaces à la base de son régime alimentaire.

     

    Les photos.

    Le Protoceratops est un ancêtre des dinosaures à cornes et bien connu. On a même découvert des nids contenant jusqu'à 18 œufs. Son bec puissant lui permettait de déterrer les racines et rhizomes qui l'alimentait. 

     

    Les photos.

    Saichania animal strictement quadrupède, dont le bout de la queue possédait une massue défensive formée de deux protubérances osseuses. Saichania vivait dans le milieu aride et chaud des dunes de sable en bordure du désert de Gobi.

     

    Les photos.

    Smilodon: La spécialisation de sa mâchoire qui pouvait s'ouvrir à 120° lui permettait de poignarder des proies, probablement massives et lentes (paresseux terrestre, bisons, mammouths). A l'inverse de la plupart des félins il possédait une queue courte comme celle du lynx.

     

    Les photos.

    Le stegosaure: ses plaques dorsales devaient jouer un rôle de thermorégulateur. Ses dents étaient peu efficaces. C'est pourquoi ce dinosaure, comme beaucoup de ses parents - et aussi certains de oiseaux actuels - avalaient des pierres (gastrolithe) qui lui servaient à broyer sa nourriture végétale.

     

    Les photos.

    Le styracosaure : corne nasale et défenses de la collerette devaient protéger efficacement cet herbivore contre les grands carnassiers. Sa tête hérissée de pointes lui a donné le nom de "reptile piquant" Les styracosaures  vivaient en hardes dans les collines boisées, à la manière des bisons.

     

    Les photos.

    Le tarbosaure ce proche cousin du célèbre T-Rex hantait les plaines en chassant les dinosaures à "becs-de-canard" et très probablement en dérobant leurs victimes à d'autres prédateurs plus petits. Sa position érigée devait lui donner une allure de gigantesque oiseau terrestre.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :